FSM 2009 : Programme d’activités et enjeux

La 9e édition du Forum Social Mondial se tiendra à Bélém du 27 janvier au 1er février 2009.

Ce FSM sera certainement marqué par les enjeux d’un forum pan-amazonien, et mettra l’accent sur les thématiques de l’environnement et de la gestion des ressources, de la lutte contre la déforestation et les agrocarburants, du changement climatique et des droits des populations autochtones.

100 000 personnes sont attendues par les organisateurs et presque 2 000 activités sont programmées.

Coordination SUD sera présente au FSM, au sein de la délégation emmenée par le CRID, qui devrait se composer de 300 personnes environ, dont une centaine de partenaires du Sud et de l’Est.

Depuis 2003 et dans le cadre de son programme de coopération avec l’ABONG (Association brésilienne des ONG), Coordination SUD organise lors des FSM des séminaires publics, ainsi que des réunions de travail, notamment pour rassembler les plates-formes nationales d’ONG.

Pour cette 9e édition, ABONG et Coordination SUD organisent deux activités conjointes.

Réunion du Forum des plates-formes nationales d’ONG

Lors de la Conférence internationale des plates-formes nationales d’ONG organisée les 27 et 28 octobre 2008 à Paris à l’occasion du suivi de la Présidence française de l’Union européenne de Coordination SUD, plus de cent représentants de plates-formes nationales d’ONG de 82 pays ont décidé de créer un Forum international des plates-formes nationales d’ONG.

Ces représentants ont adopté un plan d’action afin de faciliter la coopération et la solidarité entre les associations nationales d’ONG des cinq continents.

Ce Forum a pour but de faciliter la coopération entre les plates-formes nationales et les coalitions régionales d’ONG aux niveaux régional, interrégional et international, à travers des actions de plaidoyer et de renforcement des capacités.

Cette réunion permettra de faire un bilan des premières actions de ce Forum et d’élaborer un calendrier pour les deux prochaines années.

Séminaire

“Agriculture/Alimentation/Agrocarburants/Changement climatique : quels impacts sociaux et environnementaux ? Quelle cohérence des politiques ? Vers un modèle amazonien durable ?”

La question d’un développement de l’agriculture et de l’élevage plus soucieux d’équité et de préservation des ressources naturelles concerne particulièrement l’État du Para (Nord du Brésil) où se tient le FSM 2009. Elle est étroitement liée aux discussions et aux mesures prises au niveau international sur les agrocarburants, l’alimentation ou la lutte contre le changement climatique.

La déforestation croissante de la région amazonienne, pour des raisons liées essentiellement à l’élevage intensif et à la production d’agrocarburants, a en effet également de profondes conséquences en termes de sécurité alimentaire pour les populations locales et de rejets de CO2, qui contribuent au changement climatique.

Face à ce constat, l’ABONG et Coordination SUD souhaitent proposer une activité, afin de discuter des impacts environnementaux et sociaux de la déforestation, aux niveaux national et international et d’identifier des pistes d’action pour des politiques publiques plus cohérentes. Peut-on par exemple tenter de lutter contre la déforestation avec des appuis internationaux (contribution de 1 milliard de dollars au “Fonds Amazonie’ par la Norvège), tout en prônant la croissance des agrocarburants ? Comment promouvoir et articuler des politiques publiques en faveur de l’agriculture familiale, de la protection de la forêt et de la lutte contre le changement climatique ? Existe-t-il un modèle amazonien de développement durable ?

Certaines organisations françaises présentes au Brésil (AVSF, GRET, ESSOR, CCFD, etc.) ont pu, en association avec des organisations brésiliennes (ANA, CPT, FASE, APACC, ACC, etc.), mettre en place des projets en faveur de l’agriculture familiale, de l’agroécologie, de la protection de l’environnement, etc. Elles ont aussi pu réfléchir à la cohérence ou au manque de cohérence des politiques publiques sur ces thèmes.

Le FSM de Belém pourrait donc constituer un temps important pour proposer un débat entre associations brésiliennes et françaises sur un développement durable amazonien, afin de proposer des politiques publiques cohérentes, en termes de développement, d’alimentation, de protection de l’environnement et de lutte contre le changement climatique.

Contact

Alexandre Tiphagne
tiphagne@coordinationsud.org

Newsletter

Notre regard sur l'actualité de la solidarité internationale avec la newsletter Point info

En vous inscrivant, vous confirmez avoir lu et accepté notre politique de vie privée.

Agenda

Publications & documents

Consultez les publications en ligne.

À télécharger

Tout chaud

21/07/2020|Agenda 2030

Où en est-on ? Questions à Marc Darras (Association 4D)

13/07/2020

Les ODD en temps de covid-19 : question à Jan Robert Suesser (Coordination SUD)

09/07/2020

Comment le coronavirus sème la faim dans un monde affamé