A lire aussi

Rapport annuel 2019 Agrisud International
10/07/2020

Agrisud sort son rapport annuel 2019

Pour tout savoir des activités d'Agrisud International en 2019, vous pouvez télécharger son rapport en ligne.

En conciliant humanitaire/climat/formation, Electriciens sans frontières remporte le prix Zayed du développement durable

L’ONG française Electriciens sans frontières est l’heureuse gagnante du Prix Zayed pour le développement durable, dans la catégorie « Énergie », pour ses actions au cœur des camps de réfugiés Rohingyas au Bangladesh.

Après avoir été sélectionnée parmi les trois finalistes en octobre dernier, parmi plus de 2300 candidats, le jury international présidé par l’ancien président de l’Islande Ólafur Grímsson, a désigné notre ONG française grande gagnante ! Une reconnaissance internationale pour notre action humanitaire qui concilie une réponse aux besoins énergétiques dans les situations d’urgence comme dans la durée.
Le Prix a été remis à Electriciens sans frontières aujourd’hui par le prince héritier d’Abou Dhabi et par le président Indonésien, lors de la cérémonie d’ouverture de la Semaine du développement durable d’Abou Dhabi.

NOTRE PROJET : RÉPONDRE AUX BESOINS VITAUX DES RÉFUGIÉS ROHINGYAS

Persécutés en Birmanie, les Rohingyas ont dû fuir leur pays : aujourd’hui, ils sont près d’un million à être réfugiés dans un camp, situé près de Cox’s Bazar dans le sud du Bangladesh. Electriciens sans frontières a été sollicitée par l’ONG Friendship pour aider à l’amélioration des conditions sanitaires et sociales alarmantes des réfugiés Rohingyas : une forte insécurité était constatée le soir pour aller aux puits et aux latrines, particulièrement pour les femmes et les enfants. De nombreux équipements d’éclairage avaient été installés mais ne fonctionnaient plus, faute de compétence locale pour les entretenir ou les réparer.

FORMER À L’ÉLECTRICITÉ RENOUVELABLE ET À L’ENTREPRENEURIAT

Electriciens sans frontières, en étroite collaboration avec l’entreprise Schneider Electric et l’ONG Friendship, a organisé un programme de formation à l’électricité renouvelable. Vingt apprentis Rohingyas et Bangladais ont notamment été formés à l’installation de matériel d’éclairage ou d’alimentation en énergie, ainsi qu’à leur maintenance et à leur réparation avec une mise en pratique immédiate. Cette formation constitue une opportunité pour les apprentis d’acquérir des compétences dans le domaine des énergies renouvelables, mais aussi d’améliorer leur autonomie : les apprentis ont été formés aux bases de l’entrepreneuriat pour pouvoir lancer leur propre activité.

UNE INNOVATION SOCIALE RÉUSSIE, QUI POURRA ÊTRE DUPLIQUÉE DANS D’AUTRES CAMPS

Aujourd’hui, plus de 8000 personnes bénéficient de conditions de vie améliorées grâce à ce projet. Aujourd’hui, avec encore 600 000 Rohingyas restés en Birmanie, l’exode vers le Bangladesh pourrait continuer.

Les besoins en lumière et en énergie devraient croître, confirmant la nécessité d’une autonomisation de la population. Par ailleurs, l’approche retenue par Electriciens sans frontières dans ce projet pourrait être dupliquée dans d’autres camps de réfugiés ou de déplacés, partout où la lumière doit être maintenue durablement.

Ce projet a été réalisé grâce au soutien de : Ville de Paris, Ministère des Affaires Étrangères (Centre de crise et de soutien), Fondation Schneider Electric, Fondation de France, Fondation Bruneau et Sunna Design.

+ d'infos

Electriciens sans frontières, ONG de solidarité internationale, lutte depuis 1986 contre les inégalités d’accès à l’électricité et à l’eau dans le monde. Grâce au soutien de nos 1300 bénévoles et à nos partenariats avec des acteurs locaux, nous favorisons le développement économique et humain en utilisant les énergies renouvelables.

Suivez nos actions sur electriciens-sans-frontieres.org et sur Twitter (@ESF_ONG)

Newsletter

Notre regard sur l'actualité de la solidarité internationale avec la newsletter Point info

En vous inscrivant, vous confirmez avoir lu et accepté notre politique de vie privée.

Agenda

Publications & documents

Consultez les publications en ligne.

Publications

06/07/2020

La désertification en bande dessinée

Association CARI
03/07/2020

Note d’analyse – Les effets de la pandémie COVID-19 et des mesures de contrôle à Madagascar

Groupe Initiatives

A lire aussi

Actualité|01/07/2020

Quand les secteurs privé et public mettent leurs compétences au service des jeunes entrepreneurs sénégalais

Tout chaud

09/07/2020

Comment le coronavirus sème la faim dans un monde affamé

03/07/2020|ODD et HLPF

Coordination SUD présente au forum des Nations unies sur le développement durable