Electriciens sans frontières remporte le Prix ONU de l’action climatique !

Electriciens sans frontières remporte le Prix ONU de l’action climatique !

À l’occasion de la « Climate Week » de New York, l’agence de l’ONU sur les changements climatiques (secrétariat de la CCNUCC) a sélectionné et valorisé des actions qui contribuent à la lutte contre le dérèglement climatique et à la résolution des autres grands enjeux sociaux ou environnementaux.

Electriciens sans frontières fait ainsi partie des lauréats du Prix ONU pour l’Action Climatique, au titre de ses réalisations conduites en 2018 dans l’île de la Dominique.

À L’ÎLE DE LA DOMINIQUE, UNE STRATÉGIE NÉCESSAIRE POUR FAIRE FACE AU DÉRÈGLEMENT CLIMATIQUE

En septembre 2017, l’ouragan Maria a ravagé l’île de la Dominique : outre des pertes humaines importantes, 98 % des bâtiments ont été endommagés ou détruits, et la quasi-totalité du réseau électrique s’est retrouvée hors service. Pour surmonter l’intensification des phénomènes météorologiques extrêmes, le Premier ministre de la Dominique a émis le souhait que son île devienne le premier État insulaire résilient au dérèglement climatique. Le Ministère de la santé et le Ministère de l’énergie de la Dominique ont alors fait appel à l’expertise de l’ONG Electriciens sans frontières.

UNE SOLUTION INNOVANTE ET DURABLE POUR ÉLECTRIFIER DES CENTRES DE SANTÉ

Le projet d’Electriciens sans frontières vise à permettre aux centres de santé de la Dominique de fonctionner normalement en cas de catastrophes naturelles. Ainsi, en décembre 2018 les bénévoles de l’ONG ont supervisé l’installation de centrales solaires autonomes sur les toits de six centres de santé.

Grâce au recours à de l’énergie renouvelable, en remplacement de groupes électrogènes, le projet réduit les émissions de gaz à effet de serre de l’île. De plus, il permet de diminuer les factures d’électricité supportées par les services publics concernés, par exemple en injectant les surplus de production d’énergie dans le réseau électrique national. Enfin, l’installation est adaptée aux contextes cycloniques : les panneaux solaires ont été adaptés pour résister aux vents forts et pour pouvoir être facilement mis à l’abri en cas de tempête ; des batteries permettent aux centres de santé d’être autonomes en énergie durant trois jours.

Le partenariat entre une ONG experte de l’accès à l’énergie, deux ministères engagés dans une stratégie de lutte contre le dérèglement climatique, et des entreprises locales souhaitant se former aux énergies renouvelables, a fait de ce projet un modèle à suivre pour répondre aux enjeux actuels de l’environnement et du développement !

Découvrez le projet en images dans le film « Île de La Dominique : de l’urgence à la résilience » : https://www.youtube.com/watch?v=VdUZluSDLj0

NOUS POURSUIVONS LE COMBAT POUR L’ACCÈS UNIVERSEL À UNE ÉNERGIE PROPRE !

Après la réussite de ces premières réalisations, le projet va d’ores et déjà être répliqué à d’autres infrastructures publiques de la Dominique et pourrait l’être auprès de six centres de santé supplémentaires. Il pourrait également être déployé dans d’autres îles confrontées aux mêmes enjeux, comme Haïti par exemple.

Le délégué général d’Electriciens sans frontières a rencontré Mme Patricia Espinosa, secrétaire exécutive de la CCNUCC, à New York le 26 septembre 2019.

Par la suite, les Electriciens sans frontières sont invités à présenter leurs actions à la prochaine conférence internationale sur le climat, la « COP25 », qui se déroulera à Santiago du Chili en décembre prochain.