A lire aussi

04/06/2020

Fonds de soutien aux mobilisations citoyennes “URGENCE COVID-19”

Un nouveau dispositif financier vise à soutenir les actions venant à l’aide des populations vulnérables face à la crise sanitaire et sociale

Deux mois après les inondations au Ladakh, la priorité du GERES : préparer l’hiver

Deux mois après les inondations au Ladakh, le bilan local définitif fait état de 233 personnes disparues. Dans les zones sinistrées, 638 maisons ont été entièrement détruites, 597 maisons 514 abris et structures temporaires partiellement endommagés, et 1 420 hectares de champs agricoles dévastés. Au total, les pertes sont estimées à 34,5 millions d’euros (27,5 millions pour les biens agricoles et 7 millions d’euros pour les habitations).

Le gouvernement local a délimité les zones particulièrement touchées qui nécessitent une aide de première urgence avant l’hiver. Une vingtaine d’ONG locales et internationales ont été réparties sur le territoire mènent diverses actions, parmi lesquelles le lancement de réparations et de reconstructions. Puisque le GERES développe une activité de constructions bioclimatiques basée sur une expérience de 20 ans dans la région, il est légitime que l’ONG participe aux différentes réunions de coordination afin de proposer ses compétences techniques. Ses actions immédiates avant l’arrivée de l’hiver mettent l’accent sur 3 axes :

  1. Sa participation à la reconstruction d’abris permanents. Avec l’une de ses fidèles ONG locales partenaires, LEHO (Ladakh Environment & Health Organisation), le GERES contribue à la construction de mur solaires (une version adaptée du mur « Trombe ») pour quelques abris permanents dans l’un des villages isolés au Nord du Ladakh. Les premières constructions sont en cours et doivent se terminer avant que l’hiver n’interrompe les activités. A la saison de construction prochaine, à partir d’avril 2011, ces abris pourront être transformés en véritables maisons à destination des habitants qui bénéficieront de l’aide financière du gouvernement et technique des ONG.
  2. La distribution de cheminées plates à certaines familles victimes des inondations. Avec des températures souvent inférieures à -20°C en hiver, les villageois doivent se prémunir contre le froid. Le GERES et l’association locale LNP (Leh Nutrition Project) sont en cours d’identification des bénéficiaires potentiels pour la distribution de cet équipement d’amélioration du chauffage intérieur développé par le GERES en partenariat avec les artisans locaux. (Illustration : photos disponibles sur demande)
  3. La mise à disposition d’études et plans techniques pour le partage des compétences sur les constructions durables : les équipes du GERES ont travaillé avec les ONG locales LEDeG, LEHO et LNP en collaboration avec des organisations nationales telles que SEEEDS et CASA sur un modèle de maison solaire passive et parasismique pour les habitats à réparer ou à reconstruire à Choglamsar et dans les villages sinistrés.

Projet PSH. Par ailleurs, les personnels du projet « Passive Solar Housing » (PSH), qui avaient été mobilisés dans le cadre de l’aide d’urgence et les travaux de secours suivant les inondations, ont maintenant repris leurs activités régulières dans la mesure où celles-ci peuvent être poursuivies. La plupart des régions du projet sont maintenant accessibles. Nous avons été en mesure d’obtenir le bilan de la situation. Les inondations ont eu des conséquences sur environ 15% des maisons du projet. En outre, il est à noter que dans le contexte des vagues de réparations et constructions actuelles – notamment routes et infrastructures publiques – la disponibilité du matériel et de la main d’œuvre constitue une difficulté majeure pour atteindre les objectifs annuels. Cette situation a déjà engendré une augmentation considérable des coûts.

Le plan d’action révisé pour les 3 prochains mois sera bientôt disponible. Quant à une évaluation des impacts sur notre projet PSH, elle ne pourra être finalisée qu’en début d’année 2011, lors du bilan des actions menées avant l’hiver et de la définition claire du plan d’action du Gouvernement et des autres acteurs.

Contact

Caroline PIERRET
c.pierret@geres.eu
+33 (0)4 42 18 55 88
www.geres.eu

Si vous souhaitez soutenir le GERES dans cette phase de reconstruction, adressez un don au GERES, 2 cours Foch, 13400 Aubagne. Mentionnez « GERES Inde » au dos du chèque. Le GERES est membre du Comité Français pour la Solidarité Internationale (CFSI), de Coordination Sud et adhère au Comité de la Charte du Don en confiance.

Newsletter

Notre regard sur l'actualité de la solidarité internationale avec la newsletter Point info

En vous inscrivant, vous confirmez avoir lu et accepté notre politique de vie privée.

Agenda

13/08/2020

Webinaire sur la mise en œuvre de l’Initiative de la Grande muraille verte

Association CARI

Publications & documents

Consultez les publications en ligne.

Publications

19/06/2020|Inclusive Humanitarian response

NEW HI report : COVID-19 in humanitarian contexts: no excuses to leave persons with disabilities…

Handicap International - Humanité & Inclusion

A lire aussi

Publication|15/06/2020

Humanitaires en mouvement n°21

Publication|15/06/2020

Boîte à outils “Agilité ou gestion adaptative”

Publication|15/06/2020

Guide “Agilité” ou “Gestion adaptative”

Tout chaud

fond noir
10/08/2020

La solidarité internationale endeuillée

21/07/2020|Agenda 2030

Où en est-on ? Questions à Marc Darras (Association 4D)

13/07/2020

Les ODD en temps de covid-19 : question à Jan Robert Suesser (Coordination SUD)