A lire aussi

01/07/2020

Quand les secteurs privé et public mettent leurs compétences au service des jeunes entrepreneurs sénégalais

Mame Aby Seye, DG du Fonds de financement de la formation professionnelle et technique (3FPT) et Kader Beye, responsable Études et Développement chez de l’institution financière Acep Sénégal

Derniers jours pour postuler à la formation Manager de programmes internationaux d’IRIS Sup’ en présentiel ou à distance

Cette formation associe l’expertise en analyse stratégique et géopolitique de l’IRIS et l’expérience d’ONG et d’acteurs reconnus de la solidarité internationale. Elle vise à développer les connaissances et compétences au cœur du métier de manager humanitaire. Celles-ci s’acquièrent en travaillant sur des projets en partenariat avec des acteurs des secteurs de l’humanitaire et du développement. La formation est dispensée en présentiel avec un tronc commun assorti de trois parcours, et à distance en blended learning.

La formation Manager de programmes internationaux – Humanitaire et Développement, associe l’expertise en analyse stratégique et géopolitique de l’IRIS et l’expérience d’ONG et d’acteurs reconnus de la solidarité internationale. Elle vise à développer les connaissances et compétences au cœur du métier de manager humanitaire. Celles-ci s’acquièrent en travaillant sur des projets en partenariat avec des acteurs des secteurs de l’humanitaire et du développement. Depuis 2014, une trentaine d’organisations ont déjà soumis aux étudiants une cinquantaine de projets. La formation est dispensée en présentiel avec un tronc commun assorti de trois parcours, et à distance en blended learning.

Objectifs de la formation :

  • Être capable d’analyser un environnement international mouvant et complexe
  • Maîtriser la planification stratégique au profit des ONG/associations/organisations internationales
  • Appliquer les outils les plus innovants de programmation et de gestion propres aux environnements de transition, post-urgence, développement et coopération internationale
  • Animer et coordonner une équipe projet
  • Gérer des relations partenariales

Cette formation est proposée en présentiel et à distance.

En présentiel :

La formation comprend un tronc commun dispensant les connaissances et compétences au cœur du métier. Pour coller au plus près des dimensions de leur projet, les étudiants suivent des cours spécifiques dans l’un des trois parcours proposés : stratégique, opérationnel, plaidoyer et communication d’influence.

  • Parcours stratégique
Les contextes d’intervention se complexifient et évoluent très vite. Ce parcours permet aux étudiants de développer de l’élasticité analytique et conceptuelle, en donnant une large expression à la créativité et donc à l’innovation. Véritables architectes de la programmation, les diplômés issus de ce parcours seront capables de proposer des structures de collaboration et/ou de mutualisation efficaces, gérer de multiples projets, accompagner les équipes vers le changement, l’innovation et la transformation.
  • Parcours opérationnel
Les situations de crise se multiplient et se localisent, mettant les acteurs de la réponse d’urgence et post-urgence à rude épreuve en termes d’accès, de gestion des risques et d’efficacité de l’aide. Le parcours opérationnel permet aux étudiants de développer une dimension tactique et améliorer significativement l’impact de la programmation d’urgence et post-urgence. Les diplômés issus de ce parcours seront capables d’agir de manière rapide et efficace, de concevoir et de mettre en place des tactiques d’accès auprès des plus vulnérables, de gérer leur équipe et leur stress dans un environnement peu sûr, multiculturel et complexe.
  • Parcours plaidoyer et communication d’influence

Certains impacts, changements structurels et transformations ne peuvent advenir sans stratégies de plaidoyer et d’influence. Dans un monde où le softpower devient de plus en plus déterminant, il est fondamental de connaître cette forme de pouvoir, de l’analyser et de l’apprivoiser. Ce parcours permet aux étudiants de développer une intelligence politique. Redoutables avocats des plus vulnérables, les diplômés issus de ce parcours seront capables d’analyser le jeu des acteurs  ; d’influencer les drivers et les acteurs du changement, et de construire des stratégies d’influence pertinentes et efficaces, même dans les environnements politiques les plus complexes.

Rythme de la formation :
  • Cours : les jeudis et vendredis d’octobre à mai
  • Stages : 3 jours par semaine d’octobre à mai, à plein temps de juin à décembre, rapport à rendre en septembre
  • Mémoire : rendu début septembre, soutenance fin septembre-début octobre

 

À distance : 

Fruit de réflexions et de projets menés conjointement depuis plusieurs années avec des acteurs de l’humanitaire et du développement (ONG, entrepreneurs sociaux, bailleurs de fonds), cette formation très opérationnelle prépare aux dimensions techniques, tactiques et stratégiques des programmes, mais aussi aux évolutions majeures que vit le secteur. Les étudiants travaillent en équipe sur des projets.

La formation à distance concerne en priorité les salariés qui ne peuvent se libérer 2 jours par semaine pour suivre les cours à Paris ; les salariés français ou étrangers résidant à l’étranger ; les étudiants inscrits dans un cursus incompatible avec une autre formation en présentiel à Paris.

Elle est accessible avec un diplôme de niveau bac+4 (master 1 ou équivalent). Cette formation est la 2e année du cursus sanctionné par le titre Manager de Programmes internationaux – Humanitaire et développement, la 1re année étant accessible avec un diplôme de niveau bac+3 (licence ou équivalent). L’entretien de recrutement permettra d’évaluer le niveau d’entrée dans le cursus. Les candidats qui n’ont pas le niveau de diplôme académique requis, mais peuvent justifier d’une expérience professionnelle d’au moins 3 ans, peuvent demander à bénéficier d’une VAPP (validation des acquis professionnels et personnels).

Déroulement de la formation :

  1. La formation se déroule en blended larning (présentiel et e-learning). Les étudiants doivent disposer d’une connexion internet suffisante pour récupérer les cours et suivre les sessions de classe virtuelles, savoir utiliser impérativement les outils numériques (suite Office principalement). Ils doivent être en mesure de se déplacer à Abidjan en Côte d’Ivoire pour participer à la session d’ouverture de janvier.
  2. Les étudiants auront à disposition un LMS (Learning Management System) pour consulter leurs cours, soumettre leurs examens et échanger avec l’administration et leurs camarades dans le cadre des projets.
  3. Le mode d’évaluation de la formation et son calendrier sont mis en ligne en début de formation afin que chacun puisse s’organiser. Prévoir un temps de travail régulier pour assimiler les cours et rendre les travaux demandés.
  4. Les étudiants bénéficient d’un suivi par mail, téléphone ou Skype.

 

Rythme de la formation :

  • Travail à prévoir : 2 jours de travail effectif par semaine
  • Cours en classe virtuelle ou sur manuscrit et travaux de groupe
  • 1 session en présentiel à Abidjan
  • Calendrier du contrôle continu communiqué en début de formation

Newsletter

Notre regard sur l'actualité de la solidarité internationale avec la newsletter Point info

En vous inscrivant, vous confirmez avoir lu et accepté notre politique de vie privée.

Agenda

07/07/2020

Les volontaires, héros communautaires essentiels : le rôle du volontariat dans la conduite de…

France Volontaires
06/07/2020

Restitution de l’enquête genre et covid dans les OSI françaises

Coordination SUD

Publications & documents

Consultez les publications en ligne.

Publications

12/06/2020

Le Magazine d’Aide et Action : COVID-19, la réponse d’Aide et Action face à la crise

Aide et Action
10/06/2020|Coalition Education

Aide française à l’éducation : des avancées en demi-teinte

Coalition Education

A lire aussi

Actualité|25/06/2020

AVN lauréate du Grand Prix de l’innovation urbaine Le Monde Cities

Actualité|21/04/2020

Nos prochaines formations à distance

Tout chaud

03/07/2020|ODD

Coordination SUD présente au forum des Nations unies sur le développement durable

26/06/2020

A revoir | Webinaire Comprendre la désertification et lutter contre ses causes

24/06/2020

A continuer de comptabiliser les allègements de dettes comme de l’aide publique au développement,…