CIDR Pamiga une fusion autour de valeurs communes

Le CIDR et Pamiga sont deux acteurs pionniers du développement économique durable en Afrique subsaharienne. Le CIDR (Centre International de Développement et de Recherche) conçoit depuis plus de 50 ans des programmes de développement socio-économique adaptés aux écosystèmes locaux et nationaux. Pamiga accompagne et soutient depuis plus de 15 ans des Institutions de Microfinance Participatives à travers de services techniques et financiers. En décembre 2019, les deux organisations ont fusionné pour donner naissance à une nouvelle entité : CIDR Pamiga.

A Paris, le 12 décembre 2019, les assemblées générales du CIDR (Centre International de Développement et de Recherche) et de Pamiga (Groupe Microfinance Participative pour l’Afrique) fusionnent pour donner naissance à une nouvelle entité: CIDR Pamiga. La communauté de valeurs, la complémentarité des expertises et une vision partagée du développement pour l’Afrique rurale ont motivé la fusion des deux organisations. L’objectif opérationnel? Proposer une nouvelle offre à destination des écosystèmes économiques locaux, articulée autour de plateformes numériques et de services personnalisés adaptés. L’assistance technique pour les investisseurs (suivi et gestion de l’impact) constitue également une des composantes clés de la proposition de la nouvelle organisation.

L’Afrique vit une croissance économique significative (3,9% en moyenne dans la dernière décennie contre une croissance mondiale de 2,4 %) notamment grâce aux technologies agro-écologiques et numériques et à l’adoption du téléphone mobile (passée de 31% à 44% entre 2010 et 2018). Pour autant les enjeux restent forts dans les zones rurales pour le développement des ménages comme des PME. L’ambition de CIDR Pamiga à travers de sa nouvelle offre est de faciliter l’accès aux marchés du financement, de l’énergie, de l’eau et de l’agriculture aux PME et aux ménages.

Pour les acteurs des écosystèmes concernés (entreprises, institutions financières et de micro-finance, fournisseurs, gouvernements locaux et investisseurs) l’opportunité est de pouvoir agir sur la rapidité et la fiabilité des transactions, faciliter la distribution des biens et services aux clients avec des modèles de distribution plus efficaces, sécurisés,et avec des économies d’échelle accrues. Quatre projets pilotes seront réalisés en Côte d’Ivoire, Ghana, Kenya et Ouganda afin de maitriser le déploiement et d’assurer la valeur de démonstration.

«Ancrées terrain depuis leurs origines,les deux organisations partagent la conviction que la collaboration avec les acteurs économiques et politiques locaux est la clé d’un développement vertueux, inclusif et durable, il ne restait qu’à ajouter l’ingrédient du digital»

«La fusion du CIDR et de Pamiga est le fruit d’une réflexion longuement muri et qui anime aujourd’hui l’ensemble des collaborateurs. Les deux organisations ont des valeurs communes très fortes. On s’y est toujours battu pour faire avancer les projets d’abord sur le terrain. C’est cette énergie commune qui nous réunit et qui permettra de faire qu’1 + 1 = 3.»

«La naissance de cette nouvelle entité, comme la naissance d’un nouvel être, nous permet d’affirmer notre inscription dans le XXI ème siècle, il n’y a que comme ça que nous pourrons continuer d’agir au plus près de la réalité de la vie des gens.»

Yannis Wendling, Président de CIDR Pamiga.

Newsletter

Notre regard sur l'actualité de la solidarité internationale avec la newsletter Point info

En vous inscrivant, vous confirmez avoir lu et accepté notre politique de vie privée.

Agenda

23/11/2020

Événement en ligne : Buzuruna Juzuruna, lauréat du Prix Danielle Mitterrand 2020 – Des…

France Libertés - Fondation Danielle Mitterrand

Publications & documents

Consultez les publications en ligne.

Tout chaud

18/11/2020

Diplomatie féministe : le HCE au rapport

12/11/2020

Et si le moment était venu pour votre ONG de revoir son modèle économique ?

09/11/2020|Sommet "Finance en commun"

Les banques publiques de développement doivent agir en faveur du monde que nous voulons.