A lire aussi

un-outil-deducation-nutritionnelle-ludique-pour-renforcer-la-prevention-de-la-malnutrition-infantile-au-niger
09/04/2021

Un outil d’éducation nutritionnelle ludique pour renforcer la prévention de la malnutrition infantile…

Le Gret teste et met en œuvre une approche de sensibilisation à la nutrition innovante basée sur les Nutricartes®, un jeu de société ludique au service de l’éducation nutritionnelle.

3 questions à… Jean 14 Koivogui, représentant du Gret en Guinée

Suite au lancement récent de plusieurs projets et compte tenu des enjeux forts sur les questions d’agroécologie et de santé identifiés en Guinée, le Gret a ré-ouvert* en février 2021 une nouvelle représentation permanente dans le pays. Jean 14 Koivogui, chef du projet Saveur et nouveau représentant sur place, nous explique les enjeux et les perspectives de cet engagement de long terme du Gret.

Que représente pour vous l’ouverture d’une représentation du Gret en Guinée ?

 Depuis les années 1990, le Gret intervient régulièrement en Guinée en collaboration avec les autorités locales et des organisations de la société civile, notamment sur les questions agricoles et alimentaires. Durant ces années, le renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle a été une priorité de nos interventions au regard de la pauvreté et de la malnutrition qui sévissent dans ce pays dont le potentiel agricole est très élevé. Aujourd’hui, trois projets et plusieurs assistances techniques sont en cours de mise en œuvre et impliquent de nombreux salariés locaux guinéens, sur des thématiques diverses.

La réouverture d’une représentation marque la volonté du Gret de s’impliquer davantage en Guinée pour répondre aux problématiques structurelles qui freinent le développement local, afin d’aider le pays à atteindre son potentiel dans des domaines variés. Aussi, l’ouverture de cette représentation facilitera la collaboration avec les acteurs étatiques, les bailleurs et autres partenaires techniques et financiers. Ces partenariats permettront d’asseoir les bases d’une complémentarité d’action pour alimenter des réflexions stratégiques qui faciliteront la prise en compte des attentes des communautés rurales guinéennes.

 

En quoi l’approche One Health adoptée par le Gret est-elle pertinente pour répondre aux enjeux de santé en Guinée ?

La Guinée forestière, qui abrite le projet One Health financé par l’Agence française de développement (AFD), a une histoire marquée par l’épidémie de la maladie à virus Ebola (MVE), qui a fortement touché la zone de 2014 à 2016. Si la population est aujourd’hui sensibilisée au risque épidémique, il y persiste une défiance vis-à-vis des pouvoirs publics, visible encore aujourd’hui avec la crise Covid 19. La compréhension par les populations et les pouvoirs publics des interdépendances entre santé des écosystèmes, animale et humaine, apparaît aujourd’hui insuffisante pour prévenir et circonscrire efficacement de futurs épisodes épidémiques, comme l’a illustré récemment la résurgence d’Ebola dans cette zone. Pour répondre à cette problématique, le projet se fixe comme objectif de construire une méthodologie adaptée au contexte de la Guinée forestière afin de contribuer à la résilience des populations locales de trois communes rurales à travers le déploiement concomitant et intégré de l’approche One Health, de manière effective et à un niveau très opérationnel à l’échelle des ménages, des villages et des communes.

 

Quelles sont les perspectives de développement de cette représentation du Gret en Guinée ?

L’ouverture d’une représentation permanente permettra d’abord de consolider les acquis des projets antérieurs, en appui au développement des filières agricoles et aux organisations paysannes et professionnelles. Par ailleurs, cela nous donnera les moyens de poursuivre les réflexions et les innovations afin d’alimenter nos approches, de diversifier nos domaines d’intervention, et de répondre aux problématiques prégnantes de la Guinée, particulièrement sur les questions agricoles, d’accès aux services de base, de prise en compte de l’environnement, ou encore de renforcement de la société civile. Favoriser les synergies d’action entre les parties prenantes, autorités locales et société civile, permettra ainsi d’augmenter l’impact des projets au bénéfice des habitant∙e∙s, et contribuera à la professionnalisation des acteur∙rice∙s locaux, facilitant des réponses plus adaptées et durables aux défis de demain de la Guinée.

 

En savoir plus sur les activités du Gret en Guinée

* Une représentation du Gret était ouverte en Guinée entre 2014 et 2015 

Newsletter

Notre regard sur l'actualité de la solidarité internationale avec la newsletter Point info

En vous inscrivant, vous confirmez avoir lu et accepté notre politique de vie privée.

Agenda

08/05-23/05

La Quinzaine du commerce équitable

Commerce Équitable France
29/04/2021

Table ronde en ligne “Évolution des formations en développement”

CIEDEL
15/04/2021

Jeudi 15 avril : Table ronde 1 an de l’ACT-Accelerator

Action Santé Mondiale

Publications & documents

Consultez les publications en ligne.

Publications

Etudes & rapports
au-croisement-des-pratiques-humanitaires-et-de-developpement-dans-les-crises-prolongees
30/03/2021

Au croisement des pratiques humanitaires et de développement dans les crises prolongées

Groupe URD

A lire aussi

notes-de-sud-30-egalite-femmes-hommes-agriculture-durable
Publication|29/03/2021

Notes de SUD #30 | L’égalité femmes-hommes dans l’accès à la terre, condition prioritaire…

Tout chaud

la-communaute-internationale-continue-dapporter-des-reponses-partiales-et-desequilibrees-a-linsoutenabilite-de-la-dette
26/03/2021|Tribune

Les réponses à l’insoutenabilité de la dette sont partiales et déséquilibrées

leau-pour-la-vie-pas-pour-le-profit
24/03/2021|Tribune 8 mars

L’eau pour la vie, pas pour le profit