• Solidarité internationale : la France se désengage fortement

    © Pierre Kroll  CNCD-11 11 11

    © Pierre Kroll CNCD-11 11 11

    L’OCDE, qui publie aujourd’hui les chiffres de l’aide publique au développement (APD) dans le monde pour l’année 2013, constate que l’APD de la France a baissé de 9,8 % en 2013, alors que par ailleurs l’aide mondiale a augmenté de 6,1 %. La France a consacré 0,4 % de son revenu national brut (RNB) à l’APD en 2013, contre 0,45% en 2012 et 0,46% en 2011.

  • La deuxième CNH s’ouvre dans un contexte dégradé pour les humanitaires

    logosCNH2014_cle01119e

    La deuxième Conférence Nationale Humanitaire (CNH), organisée par le ministère des Affaires étrangères, aura lieu le 31 mars prochain. Dans un contexte général de multiplications des crises complexes, comme en Syrie où les acteurs humanitaires sont pris pour cibles et ont difficilement accès aux populations vulnérables, Coordination SUD attend de la France qu’elle défende les principes humanitaires et s’engage à apporter une aide à la mesure des besoins sur le terrain.

  • Solidarité internationale : une loi d’orientation qui doit mieux intégrer les liens entre urgence et développement

    image-alcid-nantes-130308-191556

    L’Assemblée nationale a adopté lundi 10 février le projet de loi d’orientation et de programmation relative à la politique de développement et de solidarité internationale (LOP-DSI). Coordination SUD salue le vote de ce texte mais regrette que l’action humanitaire, qui constitue pourtant un volet essentiel du dispositif de solidarité internationale, soit si peu visible.

  • Solidarité internationale : enfin une Loi, encore des débats !

    image-alcid-nantes-130308-191556

    Coordination SUD salue le vote par l’Assemblée nationale du projet de loi d’orientation et de programmation relative à la politique de développement et de solidarité internationale. A l’occasion de son passage au Sénat, ce texte devra aller plus loin en matière de cohérence des politiques, de pilotage de l’aide et de l’encadrement des activités des entreprises.

  • Décroissance pour les plus pauvres

    PLF2014web

    Les députés de la Commission des Affaires étrangères et de la Commission des Finances ont débattu jeudi 24 octobre des crédits alloués à l’aide publique au développement (APD) pour 2014. Les chiffres annoncés sont peu encourageants : les montants baissent, d’abord au détriment des projets finançant les services essentiels des pays les plus pauvres. Déjà soumis à une baisse du même ordre l’année dernière, les prévisions de crédits budgétaires consacrés à l’aide publique au développement pour 2014 sont en baisse de près de 6%.

  • Fiscalité des dons – Une définition élargie à la solidarité internationale, mais la menace du rabot persiste

    Fiscalité des dons

    Coordination SUD apprécie la décision du gouvernement français d’ouvrir largement la défiscalisation des dons aux actions de solidarité internationale et de protection de l’environnement. Le flou laissé sur les modalités de traçabilité de la dépense fiscale et la menace d’unification des taux proposée par le rapport Queyranne incitent toutefois à une grande prudence et à une mobilisation soutenue de Coordination SUD sur le dossier.

  • L’aide aux pays pauvres sacrifiée sur l’autel de l’austérité

    Cochons chiffres OCDE

    L’OCDE a publié en avril dernier les chiffres de l’aide publique au développement (APD) dans le monde pour l’année 2012. L’organisation internationale déplore qu’entre 2011 et 2012, l’APD mondiale ait baissé de 4.0 % en valeur réelle. Pour la France, la baisse est de 1.6% sur la même période. Elle a consacré 0.45% de son revenu national brut (RNB) à l’APD en 2012, contre 0.46% en 2011 et 0.50% en 2010. La part consacrée aux dons baisse elle aussi, malgré les besoins pressants de lutte contre la pauvreté dans les 17 pays prioritaires pour la politique française de développement.

  • 22 mars Journée mondiale de l’eau: sans droit à l’eau agricole des paysans du Sud, il n’y aura pas de sécurité alimentaire!

    Photo FAO journée mondiale de l'eau 2

    Les paysans du Sud dépendent de l’eau pour produire des aliments et assurer la survie des populations. Face au chiffre alarmant de 950 millions de personnes souffrant de la faim dans le monde, Coordination SUD défend le droit à l’eau pour l’agriculture dans les pays du Sud, solution clé au défi de la sécurité alimentaire.
    Photos Nepal: ©FAO/Sailendra Kharel

  • Clôture des Assises du développement: des avancées politiques mais François Hollande oublie la dimension sociale du développement

    Assises SDP

    Suite au discours de François Hollande lors de la clôture des Assises de la solidarité internationale, Coordination SUD se satisfait des annonces faites et attendues. Elle regrette cependant que la richesse des débats menés lors des Assises n’ait pas été traduite dans le discours du Président et reste vigilante sur les suites.
    Retrouvez également les réactions de plusieurs de ses membres à la conclusion de ces assises.

  • Bercy veut-il mettre en danger la solidarité internationale ?

    Fiscalité des dons

    Dans un contexte national de réduction des dépenses budgétaires, le dialogue associations/État sur la fiscalité associative connait quelques aléas. Coordination SUD a suspendu sa participation au groupe de travail créé à la demande du ministère de l’économie et des finances et s’oppose à l’instauration d’un agrément spécifique aux associations de solidarité internationale. Alors que l’administration tente de restreindre les déductions fiscales liées aux dons pour la solidarité internationale, Coordination SUD souhaite voir maintenues les mesures actuelles de soutien à la solidarité nationale comme internationale.