Fonds européen de développement

FED

Les négociations sur le futur cadre financier pluriannuel de l’UE et sur les instruments de coopération au développement pour la période 2014-2020 ont commencé il y a environ deux ans, dans un contexte de réforme de la politique de développement de l’UE avec l’adoption du “Programme pour le changement” et dans un nouveau cadre institutionnel avec la création du Service Européen d’Action Extérieure.

Bien que le « Programme pour le changement » ne soit pas censé remplacer le « Consensus européen sur le développement », il a tendance à devenir le principal document d’orientation politique pour les futurs instruments de coopération au développement de l’UE, y compris pour le FED et sa programmation.

La vision des OSC pour le 11ème FED et l’avenir de la coopération au développement UE-ACP

Pour les OSC européennes et leurs OSC partenaires des pays ACP, le 11ème FED devrait être conçu comme un outil de transition pour réduire la dépendance envers l’aide. Il doit passer d’une approche fondée sur les besoins à une approche fondée sur les droits, et ses priorités devraient se concentrer sur : la gouvernance (reposant sur des critères définis et contrôlés de manière participative et démocratique), la gestion équitable et durable des ressources naturelles, l’appui au secteur privé local et à l’agriculture soutenable en particulier à l’échelle familiale et paysanne, la mobilisation des ressources propres pour le développement social et humain, notamment à travers le renforcement des systèmes fiscaux nationaux, le renforcement des capacités des OSC, et la promotion de la citoyenneté accompagnée d’un plein respect des droits de l’homme. Les leçons tirées des précédents FED doivent être prises en compte, ce qui implique d’améliorer la transparence, l’appropriation démocratique, la participation de la société civile et des parlements nationaux, etc.