Le Forum Politique pour le Développement

Le Forum Politique pour le Développement

Le Dialogue Structuré (DS) a été lancé en Mars 2010 et s’est achevé en mai 2011 à Budapest. Ce processus pluri-acteurs implique 3 acteurs institutionnels d’une part (la Commission Européenne, les Etats et le Parlement européen) et les représentants des plates-formes d’OSC et les autorités locales d’autre part. Ce processus a abouti en 2012 à la création :

-     D’une Communication de la CE sur «Les racines de la démocratie et du développement durable: la collaboration de l’Europe avec la société civile dans les relations extérieures »,

-     D’un forum sur la politique de développement de l’UE (Policy Forum on Development – PFD), dans lequel CONCORD s’est engagé avec plusieurs de ses membres.

La Communication sur la société civile publiée par la Commission Européenne (COM 2012/492), « Les racines de la démocratie et du développement durable: l’engagement de l’Europe avec la société civile dans le domaine des relations extérieures », qui couvre les pays en développement, les pays du voisinage et les pays de l’élargissement, prévoit la mise en place d’un groupe consultatif multipartite (le Forum politique pour le développement), pour permettre aux OSC de dialoguer avec les institutions de l’UE sur les politiques de développement de l’Union. Les quatre régions de coopération de l’UE seront représentées dans cette instance : la région du voisinage, l’Afrique, l’Asie et le Pacifique, l’Amérique Latine et les Caraïbes.

La nécessité d’un dialogue politique de haut niveau avait été confirmée à maintes reprises par les parties prenantes, au cours d’un processus de consultation organisé entre novembre 2011 et novembre 2012. En plus de la Commission Européenne, les représentations des États membres, du Service européen pour l’action extérieure, du Parlement européen, du Comité économique et social européen, du Comité des régions et de la Banque européenne d’investissement (BEI) sont annoncées.

Les autres sièges doivent être attribués de manière équilibrée aux OSC (y compris les syndicats, les coopératives, les ONG et les fondations au sens large), aux autorités locales, et aux organisations représentatives du secteur privé (y compris les chambres de commerce et les fédérations d’employeurs).

Les enjeux du Policy Forum on Development sont multiples. Les OSC seront notamment vigilantes à ce que :

-   Le PFD ne se substitue pas aux autres espaces de dialogue entre la commission européenne et les OSC,

-   Le PFD soit représentatif des acteurs du secteur,

-   Le dialogue se poursuive également au niveau régional, et au niveau sectoriel, avec des moyens suffisants à disposition des parties prenantes,

-   L’ordre du jour des réunions soit défini de manière participative, et couvre l’ensemble de la politique de développement.

CONCORD a créé un groupe de travail ad hoc pour suivre le Policy Forum on Development et bénéficie de 2 sièges pour ces représentants au PFD.