APD française

La commission « APD et financement du développement » assure le suivi quantitatif et qualitatif de l’aide publique au développement octroyée par la France.

Dans ses rapports, la commission APD et financement du développement a développé le concept d’aide « réelle ». L’APD « réelle » de la France concerne uniquement les dépenses d’APD contribuant réellement au financement du développement. Elle exclut 90% des allègements de dettes et les dépenses « artificielles » tels que l’écolage, l’accueil des réfugiés en France, les dépenses allouées au Territoires d’outre-mer.

La Commission « APD et financement du développement » analyse également chaque année le budget consacré à l’APD dans le projet de loi de finances de l’Etat. Elle produit à cette occasion, des notes d’analyses qui sont diffusées aux parlementaires et aux décideurs responsables de la définition et de la mise en œuvre de la politique de développement.

Au-delà des chiffres, la Commission « APD et financement du développement » mène une réflexion approfondie sur la qualité de l’aide française. La France ne dispose pas d’un dispositif de développement unifié autour d’une politique publique répondant à des objectifs clairs de lutte contre la pauvreté et les inégalités, pilotée par le membre du gouvernement en charge du développement.

Rapports Projet de loi de finances :

Rapports sur la qualité de l’aide :

Études et analyses :