Lutter contre les inégalités fondées sur le genre

Lutter contre les inégalités fondées sur le genre

 

L’égalité des femmes et des hommes représente à la fois une condition et un moyen pour atteindre un développement humain durable. L’approche genre répond à un premier objectif qui est d’ordre politique : entraîner des changements profonds et durables dans les relations entre les femmes et les hommes afin que les droits et les libertés fondamentales des deux sexes soient respectés.

 

Les femmes et les jeunes filles font encore trop souvent face à des difficultés spécifiques liées à leur statut dans la société et à des discriminations de genre, dans tous les domaines du développement. Jusqu’à six femmes sur dix dans le monde sont victimes de violences physiques et/ou sexuelles au cours de leur existence.

 

Le genre constitue également une condition de l’efficacité de l’aide publique au développement. En effet, en intégrant une analyse sociologique plus précise des questions de genre et des rapports de pouvoir qui les conditionnent, une meilleure efficacité, pertinence et durabilité des politiques et programmes de développement peut être atteint.

 

En 2013 et en 2014, la France a adopté plusieurs textes importants : une nouvelle stratégie “genre et développement” pour la période 2013-2017, une Loi d’orientation relative à la politique de développement et de solidarité internationale qui insiste sur l’importance de la défense des droits des femmes, la promotion de l’égalité et la lutte contre les violences fondées sur le genre, et le Cadre d’intervention transversale « le genre et la réduction des inégalités femmes-hommes » de l’AFD.

 

Ces avancées sont importantes mais cette volonté de changement d’échelle et la promotion de « la diplomatie des droits des femmes » ne peuvent avoir lieu sans les moyens adéquats.

 

Le suivi des questions de genre au sein de Coordination SUD

La commission Genre et développement de Coordination SUD se mobilise pour :

  • Promouvoir l’intégration du genre dans les politiques et programmes de développement de la coopération française
  • Faciliter les échanges de pratiques et d’expériences sur la mise en œuvre de l’approche genre dans les projets (de développement, d’éducation au développement, de plaidoyer) des ONG françaises
  • Sensibiliser le milieu des organisations de la solidarité internationale françaises à l’approche genre