Liste des membres

Page

Les collectifs et ONG membres de Coordination SUD

Visualisez et imprimez le répertoire des collectifs et ONG membres de Coordination SUD pour connaître leurs coordonnées, domaines et pays d’intervention.

En juin 2016, Coordination SUD compte 169 membres, dont 161 membres actifs et 8 membres associés.

Les collectifs d’ONG membres de Coordination SUD

  • Clong-Volontariat – Comité de Liaison des ONG de Volontariat
  • Cnajep -Comité pour les relations Nationales et internationales des Associations de Jeunesse et d’Education Populaire
  • CHD – Coordination Humanitaire et Développement
  • Crid – Centre de Recherche et d’Information pour le Développement
  • Groupe initiatives
  • Forim – Forum des organisations de solidarité internationale issues des migrations

Rechercher une ONG membre

  • Aide et action

    Aide et action

    Créée en 1981, Aide et Action est une association de solidarité internationale spécialiste de l’éducation. Présente dans 25

    pays, elle développe 87 projets en 2014.

    Sa mission : favoriser l’accès du plus grand nombre à une éducation de qualité.

    Pour atteindre cet objectif, Aide et Action se concentre sur 9 domaines d’intervention prioritaires :

    1. L’accès et la qualité de l’éducation,
    2. La petite enfance,
    3. L’éducation des filles et des femmes
    4. L’éducation inclusive,
    5. L’éducation au développement et à la citoyenneté mondiale
    6. L’éducation à la vie,
    7. L’éducation à la santé,
    8. La migration,
    9. L’urgence et la post-urgence.

    Dans chacun de ses projets, Aide et Action favorise l’autonomie des communautés dans le respect de leur culture. Tous les acteurs (communautés, Etat, associations locales, parents d’élèves, enseignants…) participent d’un bout à l’autre des projets. L’association les soutient pour qu’ils décident, élaborent, mettent en œuvre et évaluent leurs propres projets de développement.

     

    Aide et Action est une association reconnue d’utilité publique, agréée par le ministère de l’Education nationale; Elle est soutenue par environ 50 000 parrains et donateurs réguliers ainsi que plus de 300 bénévoles.

     

    Le public peut soutenir Aide et Action en souscrivant notamment à des parrainages individuels, collectifs ou de projets.

     

     

  • Aides

    Aides

    AIDES, membre de la Coalition Internationale Sida – PLUS, est l’une des plus importantes associations européennes de lutte contre le VIH/sida et les hépatites. Toute l’année, des missions de collecte de fonds sont organisées et des postes de recruteurs de donateurs sont à pourvoir partout en France.

  • Antenna Technologies France

    Antenna Technologies France

    Antenna France est une Association de Solidarité Internationale, créée à Paris en octobre 2002 et engagée dans le combat contre la malnutrition et l’extrême pauvreté.

    Antenna France  fait partie du réseau de la Fondation suisse Antenna engagée dans la recherche scientifique et la diffusion de technologies adaptées aux besoins essentiels des pays en développement.

    La mission d’Antenna France est de mettre en place des fermes locales de production et distribution de spiruline (micro-algue riche en micronutriments), durables, autonomes et financièrement viables.

    Les partenaires locaux d’Antenna – producteurs et distributeurs de spiruline – interviennent selon un modèle d’entrepreneuriat social avec une double mission :

    • Mission sociale : lutte contre la malnutrition chronique des enfants en distribuant 1/3 de la spiruline produite + lutte contre l’extrême pauvreté en créant des emplois locaux.
    • Mission économique en développant des modèles durables et économiquement viables grâce à la vente des 2/3 de la spiruline produite. Création de valeur économique au service de la valeur sociale.

    Antenna France accompagne le partenaire jusqu’à confirmation de son autonomie technique et financière = succès du projet !

    En 2015, Antenna France et ses partenaires locaux ont menés 10 programmes dans 9 pays.

    Les valeurs d’Antenna Technologies :

    • Ce qui nous habite : l’«Esprit Jugaad», autrement dit le système D au service de l’extrême pauvreté.
    • Ce qui nous anime : les partages de savoirs constructifs entre Nord et Sud.

    Ce qui nous motive : l’impact de nos actions grâce à notre professionnalisme

  • Care France

    Care France

    CARE est une association de solidarité internationale, non confessionnelle et apolitique, qui regroupe 14 associations nationales travaillant ensemble à la mise en œuvre de plus de 1000 projets d’urgence et de développement dans plus de 80 pays en Afrique, en Asie, en Amérique latine, au Moyen-Orient et en Europe de l’Est.

    CARE est une des plus importantes organisations de solidarité internationale dans le monde et vient en aide chaque année à près de 122 millions de personnes.

    Des principes : construire, transformer, responsabiliser et rendre autonomes les plus démunis, tout en protégeant leurs droits économiques et sociaux.

    Un objectif : contribuer à la diminution de l’extrême pauvreté. CARE participe au mouvement mondial qui s’est engagé de manière concertée à diminuer de moitié la pauvreté d’ici à 2015.

    Visitez notre site internet -> www.carefrance.org

    Suivez-nous sur Facebook -> www.facebook.com/CAREFrance

  • CCFD – Terre Solidaire

    CCFD – Terre Solidaire

    Première ONG française de développement, avec plus de 500 projets et initiatives soutenus chaque année dans 70 pays du Sud et de l’Est, le CCFD- Terre Solidaire apporte depuis plus de 50 ans son soutien à des initiatives menées par des acteurs locaux auprès des populations les plus pauvres à travers le monde. En France, le CCFD-Terre Solidaire sensibilise l’opinion publique et interpelle les responsables économiques et politiques sur toutes les dimensions de la solidarité internationale.

  • Ciedel (Centre International d’Etudes pour le Développement Local)

    Ciedel (Centre International d’Etudes pour le Développement Local)

    Le CIEDEL, institut universitaire de l’Université Catholique de Lyon créé en 1990, est constitué depuis 2005 en association loi 1901.

    Le CIEDEL :

    • se situe comme un médiateur entre la réflexion et l’action dans le champ du développement local.
    • privilégie l’approche par les acteurs à une échelle où ils peuvent exercer un pouvoir organisé.

    Institut universitaire, le CIEDEL :

    • propose une formation universitaire et professionnelle en Ingénierie de Développement Local à Lyon,
    • est opérateur d’appui à des actions de développement en France et à l’international.

    Autour de la formation, le CIEDEL met en œuvre quatre champs d’action complémentaires :

    1. Une expertise de terrain sur les questions de développement local, de décentralisation et de coopération internationale et décentralisée.
    2. La participation à l’appui aux acteurs de développement en région Rhône-Alpes, dans le cadre du GIP RESACOOP.
    3. La mise en réseau au niveau international de centres de formation d’agents de développement local, PROFADEL.
    4. La production de connaissances sur des thématiques liées au développement local, à la décentralisation et à la coopération décentralisée.

    L’articulation entre ces quatre champs et la formation favorise son ancrage opérationnel sur les problèmes clefs rencontrés par les acteurs de développement.

  • DCC (Délégation Catholique pour la Coopération)

    DCC (Délégation Catholique pour la Coopération)

    La DCC, ONG catholique de développement, est le service du volontariat international de l’Eglise en France. Présente dans plus de cinquante pays, la DCC accompagne chaque année plus de 500 volontaires. Ils agissent dans tous les domaines de développement et dans tous les types de métier.

  • France Volontaires

    France Volontaires

    France Volontaires est la plateforme des Volontariats Internationaux d’Echange et de Solidarité (VIES). Les membres de la plateforme, (structures d’envoi de volontaires, collectivités, associations, etc) adhèrent à une charte commune.

    France Volontaires est par ailleurs membre du Groupement d’Intérêt Public Agence du Service Civique et contribue au développement du Service Civique, dans le cadre de son volet international.

    France Volontaires appuie et soutient les acteurs du volontariat, candidats, volontaires, structures d’accueil ou d’envoi. Les missions de la plateforme sont spécifiées dans le Contrat d’Objectifs et de Performance signé entre France Volontaires et le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international.

    • Promouvoir les engagements
    • Animer le réseau
    • Accompagner partout dans le monde
    • Innover
    • Conseiller et orienter
    • Informer
    • Valoriser l’expérience

    Une convention de partenariat qui définit les engagements de l’Etat et des associations d’envoi de Volontaires ainsi qu’une Charte du volontariat international d’échange et de solidarité qui précise les principaux engagements qualitatifs à tenir par les associations d’envoi et par les Volontaires, ont été signées lors du lancement de France Volontaires.

    France Volontaires s’est dotée de statuts associatifs dès fin 2009, est une association régie par la Loi de 1901. Elle est par ailleurs structure d’envoi de volontaires de solidarité international (VSI), mais dans une mesure relative, elle transfert également des missions à ses membres (une vingtaine en 2012).

    Une trentaine d’acteurs fait partie de la plateforme, en tant que ministère, associations ou collectivités territoriales.

    www.france-volontaires.org
    www.evfv.org
    www.observatoire-volontariat.org
    www.ressources-volontariat.org

  • Gret – Professionnels du développement solidaire

    Gret – Professionnels du développement solidaire

    Fondé en 1976, le Gret est une ONG professionnelle de développement solidaire.

    Actif dans 28 pays, il compte 13 représentations permanentes en Asie, en Afrique et en Amérique latine en 2015.

    Chaque année, le Gret intervient sur plus de 150 projets et études, du terrain au politique, pour lutter contre la pauvreté, réduire les inégalités structurelles, limiter les vulnérabilités, améliorer l’accès aux services de base et promouvoir les droits économiques et sociaux. Ses actions innovantes, fondées sur une démarche d’expérimentation, sont destinées à s’inscrire dans la durée, sans induire de dépendance, et doivent aboutir au renforcement des acteurs et au fonctionnement autonome des structures mises en place.

  • Handicap International

    Handicap International

    Créée en 1982, Handicap International est une organisation de solidarité internationale indépendante et impartiale. Elle est organisée en réseau fédéral.

    La Fédération Handicap International met en œuvre les programmes dans le monde et pilote la stratégie globale du réseau fédéral.

    Les huit associations nationales membres du réseau fédéral – Allemagne, Belgique, Canada, États-Unis, France, Luxembourg, Royaume-Uni et Suisse – collectent les ressources financières pour les missions sociales mises en œuvre par la Fédération. Les associations nationales portent les combats dans leurs pays respectifs auprès du public, des organismes pairs et des institutions, par des actions de sensibilisation et de plaidoyer.

     

    Handicap International vient en aide aux populations vulnérables, notamment les personnes handicapées, partout dans le monde où cela est nécessaire. L’association répond à leurs besoins essentiels et spécifiques, améliore leurs conditions de vie et les aide à s’insérer dans la société.

    Que ce soit dans des contextes de pauvreté, d’exclusion, de conflits ou de catastrophes naturelles, Handicap International accompagne les personnes handicapées, les victimes de mines, de sous-munitions et d’autres restes explosifs de guerre, les blessés, les réfugiés, les déplacés, les victimes de catastrophes naturelles, de maladies chroniques ou invalidantes, de violences (en particuliers les femmes et les enfants), etc.

    Que ce soit dans des contextes de pauvreté, d’exclusion, de conflits ou de catastrophes naturelles, Handicap International accompagne les personnes handicapées, les victimes de mines, de sous-munitions et d’autres restes explosifs de guerre, les blessés, les réfugiés, les déplacés, les victimes de catastrophes naturelles, de maladies chroniques ou invalidantes, de violences (en particuliers les femmes et les enfants), etc.

     

    Secteurs d’activités:

    • Réadaptation (dont appareillage et rééducation)
    • Déminage et prévention des accidents
    • Accessibilité
    • Gestion de camps de réfugiés
    • Distributions
    • Insertion économique et sociale
    • Santé, prévention
    • Insertion scolaire
    • Développement local
    • Préparation aux catastrophes et réduction des risques
    • Réhabilitation, reconstruction
    • Plaidoyer