Liste des membres

Page

Les collectifs et ONG membres de Coordination SUD

Visualisez et imprimez le répertoire des collectifs et ONG membres de Coordination SUD pour connaître leurs coordonnées, domaines et pays d’intervention.

En juin 2016, Coordination SUD compte 169 membres, dont 161 membres actifs et 8 membres associés.

Les collectifs d’ONG membres de Coordination SUD

  • Clong-Volontariat – Comité de Liaison des ONG de Volontariat
  • Cnajep -Comité pour les relations Nationales et internationales des Associations de Jeunesse et d’Education Populaire
  • CHD – Coordination Humanitaire et Développement
  • Crid – Centre de Recherche et d’Information pour le Développement
  • Groupe initiatives
  • Forim – Forum des organisations de solidarité internationale issues des migrations

Rechercher une ONG membre

  • E&D (Etudiants et Développement)

    E&D (Etudiants et Développement)

    IMG_0182Etudiants et Développement (E&D) est une association nationale de solidarité internationale et d’éducation populaire animant un réseau national d’associations de jeunes porteuses de projets de solidarité internationale (SI) et d’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale (ECSI).

    E&D, c’est un réseau porté par les jeunes et pour les jeunes. Ensemble, nous voulons construire demain, être acteurs de changement, imaginer de nouvelles solidarités et proposer des solutions alternatives et porteuses. Pour cela, nous avons fait le choix de nous rassembler et de mutualiser nos dynamiques et nos initiatives. Nous pensons que la rencontre et les échanges entre pairs, le partage d’expériences et la valorisation de nos pratiques, couplés à l’intervention d’autres acteurs de la solidarité internationale, à la force de la jeunesse et aux valeurs de l’éducation populaire, sont autant de tremplins pour concrétiser des projets qui dessineront le monde de demain.

  • Eau Vive

    Eau Vive

    Créée en 1978, l’ONG Eau Vive apporte son appui aux hommes et aux femmes d’Afrique qui entreprennent pour vivre dans de meilleures conditions. Dans le respect de leur dignité, de leur responsabilité et de leurs initiatives, Eau Vive les soutient dans la réalisation de leurs projets et les aide à jouer pleinement leur rôle dans le développement de leur pays. Depuis plus de 30 ans, avec Eau Vive, 2 millions de villageois ont conduit leurs projets de développement, prioritairement axés sur l’eau potable et l’assainissement, la gestion par bassins versants, la sécurité alimentaire, le développement économique et social, la citoyenneté, ainsi que l’appui aux structures locales. Eau Vive est présente en Afrique de l’Ouest, et plus particulièrement au Burkina Faso, au Mali, au Niger, au Sénégal, au Togo et au Tchad.

  • Eclaireuses et Eclaireurs de France

    Eclaireuses et Eclaireurs de France

    – Une association Laïque de Scoutisme:

    Fondée en 1911 l’association des Éclaireuses Éclaireurs de France (les Éclés pour les intimes) est un mouvement de scoutisme laïque inscrit dans l’éducation populaire et organisée en 22 régions et environ 250 structures locales d’activité réunissant 35 000 adhérents dont 4 000 cadres éducatifs et pédagogiques bénévoles.

    Le scoutisme est un mouvement éducatif pour les jeunes fondé sur le volontariat, à caractère non politique ouvert à tous sans distinction d’origine ni de croyance. Son but : contribuer par l’éducation à la formation de citoyens libres, responsables, solidaire et engagé en les aidant à développer leur potentiel physique, intellectuels et sociaux. C’est une méthode éducative fondée sur :

    • L’engagement.
    • L’éducation par l’action.
    • La vie en petits groupes.
    • Des programmes attractifs et progressifs.

    – Le Scoutisme chez les éclaireuses et éclaireurs de France c’est…

    • Proposer à des enfants, des jeunes et des adultes de construire des projets au sein d’un espace co-géré dans lequel chacun apprend et prend des responsabilités.
    • Permettre à chacun de progresser individuellement et collectivement pour s’engager socialement et s’accomplir dans la société.
    • Vivre des rencontres, des loisirs autour de valeurs partagées qui rassemblent des personnes engagées. Cet engagement s’accomplit au travers d’activités organisées et vécues selon les principes et la méthode du scoutisme et respectant notre projet éducatif.

    La laïcité est le premier principe mis en avant dans notre projet éducatif, celui-ci guide à la fois notre démarche éducative et nos engagements, en affirmant le respect fondamental de l’homme dans sa diversité et en luttant contre toute forme de discrimination et d’intolérance. L’association des EEDF est agréée par le ministère de l’Education Nationale depuis 1945 en tant qu’association qui prolonge l’action de l’enseignement public.

  • Ecpat France

    Ecpat France

     

    Depuis 1997, ECPAT France entreprend des actions de lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants. Reconnue d’intérêt général, l’association est membre du réseau ECPAT international.

    A l’origine, ECPAT (End Child Prostitution in Asian Tourism) est un mouvement né dans les années 90 sous la forme d’une campagne internationale visant à lutter contre l’ampleur alarmante de l’exploitation sexuelle des enfants dans le tourisme en Asie du Sud-Est. Aujourd’hui, ECPAT (End Child Prostitution and Trafficking) est un réseau mondial qui regroupe des associations dans 74 pays et dont le secrétariat international est basé à Bangkok (Thaïlande). L’élargissement du réseau à l’international témoigne de la nécessité de combattre un fléau qui ne respecte aucune frontière et dont aucun pays n’est à l’abri.

    La vision d’ECPAT France est de réaliser le droit de tous les enfants à vivre à l’abri de la prostitution enfantine, de l’exploitation sexuelle dans les voyages et le tourisme, de la traite à des fins sexuelles et de la pornographie mettant en scène des enfants.

    Conformément à la mission d’ECPAT International et à la déclaration de Stockholm, ECPAT France entreprend des actions de plaidoyer auprès des décideurs politiques et acteurs économiques et des campagnes de sensibilisation auprès des populations afin d’éliminer toute forme d’exploitation sexuelle des enfants.

    A travers une approche multidisciplinaire et en prenant compte de l’environnement de l’enfant, ECPAT France mène aussi des actions de terrain à l’international en privilégiant la collaboration avec les partenaires et acteurs nationaux.

     

     

     

     

  • EEUDF (Eclaireuses et éclaireurs unionistes de France)

    EEUDF (Eclaireuses et éclaireurs unionistes de France)

    Les Eclaireuses et Eclaireurs unionistes de France (EEUdF) sont un mouvement de scoutisme et d’éducation populaire qui s’adressent aux jeunes de 8 à 19 ans. Ouvert à tous sans distinction d’appartenance religieuse, sociale, politique, le scoutisme unioniste représente une méthode d’éducation complémentaire à la famille et à l’école et vise un épanouissement complet de la personnalité de chacun.

    La Commission à l’international soutient et encourage dans leur démarche les groupes désireux de vivre un projet international. Elle est l’interlocutrice privilégiée de ces groupes, elle leur apporte aide et conseils,spontanément et à leur demande. Elle édite dans ce but un certain nombre d’outils pédagogiques et de suivi (dossier de camp international, guide
    Voyager autrement, dossier de bilan…). Elle définit un ensemble de critères qui permettent aux groupes d’évaluer leur projet.Elle met en place une procédure à suivre pour tout groupe entreprenant un projet international.
  • Electriciens sans Frontières

    Electriciens sans Frontières

    Electriciens sans frontières, ONG de solidarité internationale reconnue d’utilité publique, mène des projets d’accès à l’électricité et à l’eau pour que les populations les plus démunies aient un accès durable à une énergie fiable, abordable et la plus propre possible.

    Grâce aux compétences de ses 1000 bénévoles, des communautés, souvent rurales et isolées, voient leurs conditions d’éducation, de santé et de soins et de développement économique s’améliorer grâce à des services énergétiques modernes et une eau de qualité.

    Elle met aussi son expertise au service de nombreux acteurs de la solidarité internationale pour sécuriser leurs installations électriques à travers le monde. Enfin, ses bénévoles sont également mobilisables en permanence pour des missions d’urgence lors de catastrophes humanitaires comme ce fut le cas, e en 2010 en Haïti et plus récemment aux Philippines et au Népal.

  • Elevage sans Frontières

    Elevage sans Frontières

    Association de Solidarité Internationale créée en 2001, Élevages sans frontières lutte contre la pauvreté en aidant des familles rurales dans les pays en développement à mieux se nourrir et à acquérir une autonomie grâce à l’élevage.

    Tous les projets de l’association sont basés sur le principe  » Qui reçoit … donne  » :

    Pour chaque animal reçu, les familles s’engagent à donner une femelle née de l’élevage à une autre famille. Ce principe de microcrédit en animaux responsabilise les bénéficiaires, favorise la solidarité et permet à une communauté entière de profiter de cette aide.

    •  10 800 familles déjà aidées durablement, dont 5 000 grâce au principe « Qui reçoit… donne »
    • Intervention dans 9 pays en 2016 : Togo, Bénin, Sénégal, Burkina Faso, Maroc, Algérie, Kosovo, Albanie, et Haïti

    Les programmes menés par Élevages sans frontières sont initiés et suivis par des équipes locales – antennes ou associations partenaires – originaires des pays d’intervention.

    L’impact de son action repose sur l’implication des familles et l’adaptation locale dans le respect des religions, des traditions et de l’environnement.

    Le financement provient principalement de la générosité du public qui garantit l’indépendance et la pérennité de l’activité. L’association veille aussi à diversifier ses ressources en recherchant le soutien de bailleurs privés et publics ainsi que d’entreprises, afin de financer des programmes pluriannuels et des projets à vocation économique comme l’implantation de fromageries coopératives ou de boutiques solidaires.

    L’association privilégie une approche pragmatique et constructive, valorisant l’impact de son action pour les familles. Son agrément au Comité de la charte du don en confiance atteste la rigueur de sa gestion et sa transparence.

     

  • EMI (Entraide Médicale Internationale)

    EMI (Entraide Médicale Internationale)

    Fondée le 16 Décembre 1977 a pour but de :

    • Coopérer à l’amélioration de la santé des pays du tiers-monde, aussi bien en matière de santé primaire, en milieu rural et urbain que dans le domaine des soins hospitaliers,
    • Contribuer parallèlement au développement global économique et humain de ces pays,
    • Aider à la formation du personnel autochtone en vue d’assurer la relève au terme de l’action de l’Association.
  • Enda Europe

    Enda Europe

    Enda Europe est une association de droit français (loi 1901) issue de l’ONG internationale Enda Tiers Monde et du réseau Sud Enda (Environnement, Développement et Action). La mission générale d’EE est de lutter contre les inégalités et les appauvrissements en promouvant les droits humains et en renforçant le pouvoir des citoyens. Ses actions au Nord comme au Sud visent des changements socio-économiques durables et l’amélioration de leurs espaces de vie et de leurs environnements, notamment les groupes marginalisés et exclus des systèmes de décision.

    – Missions spécifiques:

    1. Lutter contre les exclusions en Europe et dans les pays du Sud.
    2. Promouvoir les expériences et savoir-faire de ses partenaires Nord et Sud.
    3. Porter la voix des partenaires du Sud et des dynamiques populaires qu’elles soutiennent.
    4. Influencer les politiques au Nord comme au Sud pour un développement durable inclusif.

    – Lignes d’action:

    Pour mener à bien ses missions, Enda Europe a choisi d’ancrer plus solidement sa stratégie et ses initiatives autour de 3 axes:

    • La promotion de villes durables et inclusives
    • La promotion du droit à la mobilité et la participation citoyenne des personnes migrantes
    • La promotion de l’égalité de genre
  • Membre

    Enfants sans frontières

    En 1974, touchée par la situation des enfants en Haïti, Jacqueline Bonheur décide d’ouvrir un centre de nutrition à Gros Morne : c’est la naissance d’Enfants Sans Frontières. Centre médical, école fondamentale et professionnelle, point d’accès à l’eau potable, espace de rencontre pour les associations locales, salle de conférence, terrain dédié à l’éducation sportive… Le centre scolarise aujourd’hui plus de 500 élèves.

    Si l’association conserve encore aujourd’hui un ancrage fort en Haïti – près de 60 écoles partenaires, et plus de 2370 parrainages repartis dans tout le pays – elle intervient également dans 4 autres pays à travers des programmes de parrainage scolaire :

    • Liban – soutien aux enfants défavorisés dans 4 instituts et une école, soit près de 130 parrainages.
    • Vietnam – soutien aux enfants défavorisés dans 12 institutions (crèches, écoles maternelle, et formation professionnelle de jeunes), soit près de 250 parrainages.
    • Cameroun – soutien des enfants en situation de handicap dans deux écoles spécialisées  avec plus de 80 enfants parrainés.
    • Madagascar – aide aux enfants des rues et aux plus démunis à travers le soutien de deux institutions, soit plus de 150 parrainages d’enfants.

    Des expertises solides fondées sur l’expérience des situations d’urgence

    Les plus de quarante ans d’expérience d’Enfants Sans Frontières en Haïti lui ont permis de développer progressivement des programmes de plus en plus ambitieux répondant vraiment aux besoins identifiés sur le terrain. Parrainages d’enfants et d’écoles, formations, transmission de compétences, programmes d’agriculture durable et d’accès à l’eau… L’association capitalise ainsi une expérience riche et une approche efficace qu’elle transpose avec succès dans ses autres pays d’intervention.