Etude « Diversité d’appartenance aux réseaux internationaux : un changement d’échelle à la hauteur des finalités recherchées ? »

Etude « Diversité d’appartenance aux réseaux internationaux : un changement d’échelle à la hauteur des finalités recherchées ? »

Le dispositif Frio  prévoit le financement chaque année d’une étude d’intérêt général sur le secteur de la solidarité internationale. Les études  d’intérêt général s’inscrivent dans une démarche de prospective et visent l’accroissement des capacités d’innovation des ONG.

Ayant été sollicité à plusieurs reprises pour accompagner les organisations dans leur stratégie d’internationalisation, le dispositif a choisi de lancer une étude en 2015 sur ce sujet. En effet, il a pu être observé qu’au cours des deux dernières années, la recherche d’un fonctionnement en réseau s’est accentuée du côté des ONG françaises.

 

Pour autant, ce changement d’échelle est-il à la hauteur des finalités recherchées ? De quels réseaux parle-t-on ? Une ONG peut-elle encore faire le choix de rester « petit » ? Quels sont les impacts générés par ce type de changement au sein des organisations ?

 

Retrouvez, ci-dessous, la présentation des enseignements de l’étude de Coordination SUD menée par Jean-Martial Bonis Charancle et Martin Vielajus, ainsi que le témoignage des ONG représentatives des différents types de réseaux étudiés.