Engagements et demandes des ONG françaises pour le Sommet humanitaire mondial

Engagements et demandes des ONG françaises pour le Sommet humanitaire mondial

Le Sommet humanitaire mondial se tiendra à Istanbul du 23 au 24 mai 2016. Rendez-vous unique en son genre, il rassemblera les acteurs de l’aide d’urgence (agences onusiennes, États, bailleurs, ONG, secteur privé, etc.) avec l’ambition de réformer le système humanitaire mondial actuel. Les ONG humanitaires de Coordination SUD répondront présent à l’événement et publient pour l’occasion un document commun signé par 13 ONG humanitaires et de développement et Coordination SUD où elles s’engagent et expriment leurs demandes pour le sommet.

 

Parce qu’elles sont conscientes que ces défis ne pourront être relevés que collectivement, les ONG françaises répondent à l’appel du Secrétaire Général à endosser une « Responsabilité partagée pour une seule humanité ». Dans la perspective du Sommet humanitaire mondial dont l’objectif déclaré est la transformation du système humanitaire, elles demandent que les décisions prises lors du sommet soient fermement ancrées dans les Principes humanitaires et souhaitent aussi rappeler quelles sont leurs attentes vis-à-vis des décideurs politiques, des partenaires et des bailleurs pour que les changements soient réels et significatifs.

 

Par ailleurs, elles s’engagent auprès des personnes à qui elles viennent en aide à ce que les Principes humanitaires d’humanité, indépendance, neutralité et impartialité soient au cœur de leurs actions.

 

Ce document d’engagement commun des ONG françaises a été signé par :

ACTED, Action contre la Faim, ALIMA, CARE France, Coordination SUD, Handicap International, Medair France, Médecins du Monde, Première Urgence Internationale, Secours Catholique-Caritas France, Secours Islamique France, Solidarités International, SOS Villages d’Enfants, Triangle Génération Humanitaire.