Coordination SUD se félicite du document d’orientation politique relatif au partenariat entre le ministères des Affaires étrangères et la société civile

Coordination SUD se félicite du document d’orientation politique relatif au partenariat entre le ministères des Affaires étrangères et la société civile

La demande récurrente de Coordination SUD depuis plus de 15 ans aboutit enfin. Le ministère des Affaires étrangères adopte son document d’orientation politique relatif à son partenariat avec la société civile. Ce texte marque de réelles avancées pour la reconnaissance des ONG.

 

Suite aux décisions du Comité interministériel de la coopération internationale et du développement (CICID) du 30 novembre 2016 et à l’évaluation menée par le cabinet EY de la contribution de la société civile à la politique de développement et de solidarité internationale, la délégation pour les relations avec la société civile du ministère des Affaires étrangères a consulté les acteurs du Conseil national du développement et de la solidarité internationale (CNDSI) pour élaborer le premier document d’orientation politique ayant pour ambition de renforcer le partenariat entre le ministère des Affaires étrangères et du Développement international (ses opérateurs compris) et les organisations de la société civile (OSC). Amendé suite aux retours des ONG membres du CNDSI début février, sa version finale a été lancée officiellement le 17 mars par Jean-Marc Ayrault.

 

Ce document reconnaît la plus-value, l’expertise, les capacités d’actions et la qualité du travail des OSC, tout en appelant à un partenariat renforcé entre elles et les pouvoirs publics, notamment dans l’élaboration de la politique de développement et de solidarité internationale. Dans le dossier-débat du numéro de printemps 2017 des Nouvelles du Sud, Coordination SUD analyse  ce document.

 

Lire le document :