Aide publique au développement et financement du développement

La commission APD rassemble les ONG membres qui travaillent sur les questions de quantité et qualité de l’aide publique au développement, de financement du développement et d’efficacité de l’aide.

Son objectif général est de :

  • Construire des positions collectives de plaidoyer dans le cadre d’un travail de suivi sur l’aide publique au développement, à l’échelle nationale et internationale, réalisé dans le contexte du financement du développement.
  • Ses objectifs spécifiques sont de :
  • Construire une analyse commune et animer le travail de plaidoyer sur la politique française de coopération au développement, sur la base d’une étude quantitative et qualitative de cette politique.
  • Promouvoir des propositions concrètes pour une meilleure qualité de l’aide publique au développement française (réforme du dispositif institutionnel, analyse-plaidoyer sur les instruments de l’aide, …).
  • Contribuer aux réflexions européennes et internationales des ONG sur l’APD en apportant une vision alternative dans les débats, et aux débats sur le financement du développement.

La commission APD participe à plusieurs réseaux européens et internationaux (groupe Aidwatch de CONCORD, Reality of Aid …) et travaille avec plusieurs plates-formes nationales d’ONG du Sud pour suivre les réflexions et les négociations internationales sur l’efficacité de l’aide au développement. Enfin, elle est en relation avec d’autres plates-formes thématiques françaises pour préparer l’agenda global du financement du développement.

Secrétariat : Gautier Centlivre – centilvre@coordinationsud.org
Référent CA : Sébastien Fourmy (Oxfam France
Chef de file : Christian Reboul (Oxfam France)

Accéder aux travaux de plaidoyer de la commission Aide publique au développement.

Les membres de la commission APD :

 

Voir la vidéo : Aide aux pauvres : la France nous mène en bateau. Vendredi 23 mai 2005, Coordination SUD organise un stunt sur une péniche. Elle dénonce les baisses de financement de la part de la France envers les pays du tiers monde. Coordination SUD a déroulé une banderole devant le ministère des finances : aide aux pauvres : la France nous mène en bateau.