• Enquête sur les modèles économiques des ONG

    Enquête sur les modèles économiques des ONG

    Coordination SUD s’associe à France Active et lance une étude sur les besoins de financement des ONG françaises. Cette enquête s'inscrit parmi les 6 priorités 2016 du collectif ainsi que celles définies dans le cadre de la future planification stratégique 2017-2022. Cette enquête est commanditée par le COPIL du chantier « Renforcement de l’assise financière des ONG » constitué en 2013, suite à l’étude sur « Les pratiques des ONG dans un contexte financier difficile». Nous comptons sur vous !
  • Échos du Forum politique de haut niveau sur le développement durable n°2

    Échos du Forum politique de haut niveau sur le développement durable n°2

    Une délégation conjointe de Coordination SUD et du Groupe majeur des Femmes (Women’s Major Group) a rencontré le lundi 18 juillet, en marge du Forum politique du haut niveau des Nations unies (HLPF), Laurence Monnoyer-Smith, déléguée interministérielle au développement durable. L'occasion pour Coordination SUD d’insister sur des sujets prioritaires et sur l'urgence pour la France d'adopter une feuille de route sur la mise en œuvre de l’Agenda 2030.
  • Échos du Forum politique de haut niveau sur les objectifs de développement durable n°1

    Échos du Forum politique de haut niveau sur les objectifs de développement durable n°1

    Avant le démarrage de la séquence ministérielle, du 18 au 20 juillet, les ONG étaient réunies le temps d’un week-end à l’invitation de la plateforme Action for sustainable development (A4SD), dont Coordination SUD est membre. Les objectifs de la rencontre : se retrouver entre pairs, tirer le bilan des actions menées par les États en cette première année de mise en œuvre des ODD et tirer collectivement des perspectives pour l’avenir.
  • Coordination SUD au Forum politique de haut niveau des Nations unies

    Coordination SUD au Forum politique de haut niveau des Nations unies

    Le Forum politique de haut niveau (high level political forum, HLPF) des Nations unies s’est ouvert le lundi 11 juillet 2016 à New York. Mandaté par l’Ecosoc (Conseil économique et social des Nations unies) pour assurer le suivi de la mise en œuvre de l’Agenda 2030, avec une ambition : mettre fin à la pauvreté, lutter contre les inégalités et l'injustice, et faire face au changement climatique d'ici à 2030. Coordination SUD et plusieurs de ses membres seront représentés lors de ce forum.
  • Communiqué : « Nouveau mandat de l’agence Frontex, l’UE s’obstine dans sa guerre contre les migrants et les réfugiés »

    Communiqué : « Nouveau mandat de l’agence Frontex, l’UE s’obstine dans sa guerre contre les migrants et les réfugiés »

    A l'initiative du réseau Migreurop, "Frontexit" est une campagne interassociative et internationale pour le respect des droits humains des migrants aux frontières extérieures de l'Union européenne. Depuis trois ans, cette campagne portée par 21 associations dénonce l'incompatibilité de l'agence Frontex avec le respect des droits fondamentaux.
  • Communiqué de presse « Le Gref, plus que jamais mobilisé sur les questions de migration »

    Communiqué de presse « Le Gref, plus que jamais mobilisé sur les questions de migration »

    Les membres du Gref, groupement des éducateurs sans frontières, se sont réunis en assemblée générale la semaine du 20 juin pour dresser un bilan des actions menées durant l’année précédente. En échangeant sur les enjeux à venir, autour du thème « Migrations et développement : nouvelle donne géopolitique et conséquences pour le Gref », les membres présents ont réaffirmés leur volonté de multiplier les actions d’aide aux migrants
  • Concord réagit face aux résultats du référendum au Royaume-Uni © Concord

    Concord réagit face aux résultats du référendum au Royaume-Uni

    Concord, la confédération européenne des ONG d'urgence et de développement, exprime tout son regret et toute sa tristesse vis-à-vis de la décision du Royaume-Uni de quitter l'Union européenne. Si cette décision est claire et doit être respectée, elle fait néanmoins naître pour Bond, son membre britannique, et toutes les organisations de solidarité internationale une période d’incertitude. Concord continuera à travailler et militer à leur côté pour que les politiques progressistes.
  • Le Forim s’attaque à dix idées reçues sur les migrations et  le développement à travers sa nouvelle campagne ! © Forim

    Le Forim s’attaque à dix idées reçues sur les migrations et le développement à travers sa nouvelle campagne !

    Les petites phrases cachent parfois de grandes contre-vérités. Pourtant, des idées sont tellement répandues qu'on en oublie de les questionner; à tel point qu'elles finissent par justifier des comportements, des stratégies individuelles ou collectives et même certaines politiques. Lancée au niveau européen, cette nouvelle campagne de sensibilisation se déclinera dès la rentrée 2016 au niveau national et local en France. Elle sera coordonnée par le Forim et co-portée par un large panel d’acteurs.
  • NON à la ratification de l’Accord de partenariat avec l’Afrique de l’Ouest. © Monusco

    NON à la ratification de l’Accord de partenariat avec l’Afrique de l’Ouest.

    Initié en 2000 par l'Union européenne, l'Accord de partenariat économique (APE) est censé favoriser le développement économique et réduire la pauvreté en Afrique de l'Ouest. Mais en forçant cette région à éliminer la majeure partie de sa protection commerciale vis-à-vis des importations de produits de l'UE, l'APE servirait principalement les intérêts d'une poignée de sociétés multinationales européennes au détriment des populations les plus vulnérables de l'Afrique occidentale.
  • Communiqué de presse : La France confirme son rang dans la lutte contre les pandémies

    Communiqué de presse : La France confirme son rang dans la lutte contre les pandémies

    Le 26 juin dernier, François Hollande a annoncé en marge des Solidays, manifestation annuelle de lutte contre le sida, le maintien de la contribution française au Fonds mondial de lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme à hauteur de 1,08 milliard d’euros pour les trois prochaines années. Les organisations du Collectif Santé Mondiale saluent l’engagement politique et financier de la France mais veilleront à ce que celui-ci se concrétise budgétairement.