Projet de loi de finances : nouveau gouvernement, mêmes pratiques

Projet de loi de finances : nouveau gouvernement, mêmes pratiques Kmograph

Le nouveau gouvernement va bientôt voter les crédits de l’Aide publique au développement (APD) dans le cadre du Projet de loi de finances 2013. Coordination SUD a présenté aux parlementaires un livret avec ses recommandations, notamment pour que les prêts et les dons soient rééquilibrés au sein de l’APD française; que la France augmente son soutien financier aux ONG et qu’une loi de programmation budgétaire pluriannuelle soit votée.
Le livret a été présenté lors de la table ronde sur la politique de coopération française au développement au Sénat le 3 octobre dernier.

Par ailleurs, Coordination SUD a remis au Sénat et à l’Assemblée le 17 octobre un feuillet actualisé de l’analyse de l’aide publique au développement prévue dans le budget 2013. Il déplore notamment la baisse des subventions aux 17 pays prioritaires et un plafonnement trop limité des revenus de la taxe sur les transactions financières à la lutte contre le changement climatique et au développement.

Le 31 octobre, les députés on débattu des crédits alloués à l’aide publique au développement (APD) dans le projet de loi de finances pour 2013. Une nouvelle fois, ils l’ont fait sur la base d’informations tronquées : le document de politique transversale, qui rassemble l’intégralité des crédits comptabilisés en aide publique au développement, n’a toujours pas été transmis aux parlementaires.
Lire le communiqué de presse du 30 octobre 2012 de Coordination SUD.