Crise alimentaire en Afrique de l’Est, les ONG françaises se mobilisent

Crise alimentaire en Afrique de l’Est, les ONG françaises se mobilisent

Pour faire face au retour de la crise alimentaire aigüe  qui touche aujourd’hui 20 millions de personnes dans plusieurs pays d’Afrique de l’Est, de nombreuses ONG membres de Coordination SUD viennent en aide aux populations sur place. À travers cet article, découvrez leurs initiatives :

 

Acted : soutient les populations les plus touchées du Sud du Soudan, de la Somalie, de la région sahélienne et du Yémen. Au Sud du Soudan, l’ONG organise des distributions d’aliments et d’eau tout en donnant aux agriculteurs les moyens de renforcer leurs moyens de production et leur capacité de faire face aux dangers naturels. 14 millions de Yéménites sont actuellement dans le besoin : la priorité d’ACTED est de fournir des liquidités pour permettre aux familles les plus dans le besoin de continuer à accéder à la nourriture. Elle reste mobilisée au Niger, au Tchad et en Somalie pour distribuer en distribuant des bons alimentaires. En apportant un soutien financier à ces familles elle espère réduire la malnutrition infantile.
›› En savoir plus

 

Action contre la Faim : les équipes de l’ONG sont présentes depuis plusieurs années au Nigéria, Somalie, Soudan du Sud et Yemen où elles interviennent au plus près des populations pour répondre aux urgences, mais aussi les prévenir. Depuis le début de la crise alimentaire, Action contre la Faim reste mobilisée et déploie des réponses humanitaires d’urgence. La détection et la prise en charge de la malnutrition chez les enfants de moins de 5 ans demeurent la priorité de son action.  Elle s’articule autour d’une approche multisectorielle : soins de santé primaire pour les enfants et les femmes enceintes et allaitantes, interventions en eau, hygiène et assainissement pour un accès sûr à l’eau dans un environnement sain, transferts monétaires pour pourvoir aux besoins alimentaires des populations et accompagnements psychosociaux.
›› En savoir plus 

 

Oxfam France : a lancé des opérations humanitaires au Nigeria depuis 2014 où elle a jusqu’à présent porté assistance à plus de 250 000 personnes. Désormais, l’ONG est active dans trois des quatre États touchés par la crise alimentaire et prévoit d’atteindre plus de 1,5 million de personnes d’ici à la fin décembre 2017.  Au Nigeria, elle fournit une aide alimentaire d’urgence, ainsi que de l’eau potable. Elle améliore l’assainissement des populations. Au Niger, l’ONG installe des systèmes d’adduction d’eau pour assurer un accès à l’eau potable. Elle distribue des produits de première nécessité, tels que des casseroles, des seaux et des comprimés de purification d’eau. Au Tchad, où Oxfam intervient également, son assistance consiste à distribuer de l’argent liquide, à fournir des bâches pour la construction d’abris et à approvisionner les populations en eau potable afin de prévenir la propagation de maladies.
›› En savoir plus

 

Plan International France : intervient actuellement dans les État de l’Equatoria-Central, des Lacs, de l’Equatoria-Oriental et du Jonglei. L’ONG agit en premier lieu pour le bien-être des enfants et des adolescents car ce sont les plus vulnérables dans ces situations de crise. En partenariat avec le Programme Alimentaire Mondial (PAM), elle réalise des distributions alimentaires dans les États des Lacs et du Jonglei.  Plan International France prépare également à couvrir les États de l’Equatoria-Oriental et de l’Equatoria-Central. Par ailleurs, une collaboration avec l’Unicef  lui a permis à de lancer immédiatement une intervention nutritionnelle dans l’Etat des lacs.
›› En savoir plus